Comment réussir à faire comprendre à certaines personnes que je refuse si possible le conflit, préférant vivre en total frustration…

je suis en conflit avec ma mère depuis toujours…

je devais subir ses assauts scolaire pour avoir de meilleurs résultats qui au final alors que je n ‘étais pas trop mauvaise élève , ont fait que j’ai fui le système scolaire préférant abandonné mes études plutot que d’avoir un diplome et exercer un métier qui m’aurait certainement beaucoup plu..

et ne me parlait surtout pas d’aider mes enfants à faire des devoirs, c’est une véritable phobie à l’heure actuelle que d’ouvrir un livre scolaire et pourtant j’essaye de faire des efforts pour aider ma dernière qui doit du coup subir mais pour elle ce n’est que du vendredi au dimanche et qqs jours seulement pendant les vacances scolaires le même schéma qui a été le mien en allant chez sa grand mère ..sauf que là ben pas trop le choix, si je n’y reproduit pas, ma fille souffrant de dysphasie lacherait très vite et sera en échec scolaire..non pas que j’y trouve que des choses négatives dans sa façon de procéder mais en intensif , pour moi ce fut un fiasco..il m’a fallut des années pour relire un simple livre et je ne vous parle pas de la ponctuation qui est loin d’etre mon amie, car impossible en tout ca sur un tel ou sur un ordi de la placer correctement au grand damne de ma chieuse qui desespère un jour d’arriver à me faire placer les ! ou les . à leur place

je suis en conflit presque permanent avec mon ainée en fille..jamais contente de ce que je fais, et un tas de reproches qui couvent depuis qqs années déjà, nous vivons dans un monde d’incomprehention toutes les deux , comme presque deux étrangères et même si j’en souffre , je vis en me disant que le conflit de génération faut faire avec

je suis aussi souvent en confit avec ma chieuse mais là je ronge souvent mon frein comme pour ma mère à l’heure actuelle qui n’arrete pas de me dire par exemple : ho mais tu sais, la fille de mon amie qui a la même maladie , elle mange ceci ou celà et ca lui convient très bien..je suis ravie pour elle mais je ne vais pas manger des trucs qui me rendent malade juste pour lui faire plaisir alors je me tais..et puis elle travaille elle, ca ne l’empeche pas…et donc moi, je ne fiche rien..en gros c’est çà..s’occuper d’une maison, de sa petite fille , vivre au grès et humeur de sa maladie en priant que la prochaine crise sera moins puissante que la précédente…et puis je ne suis pas malheureuse, j’ai pleins d’activitées en dehors de mon appart que je pratique assidument quand mon état me le permet …c’est pas évident de vivre fruster ..pour ma chieuse c’est un peu différent ..je tiens beaucoup à elle, elle m’apporte beaucoup donc j’attends que l’orage passe et ensuite si le besoin s’en fait sentir, je remets le couvert , non pas pour avoir le dernier mot, en faite , je m’en fou d’avoir raison ou tord..juste pour lui montrer que des fois, je pourrais avoir éventuellement raison par mon vécu…surtout quand il s’agit de sa santée … sauf que depuis qqs temps je proçède autrement en lui écrivant certainement maladroitement mais au moins j’arrive plus ou moins à exposer mon ressenti

hà là là c’est vieux qui veulent toujours avoir raison!!!!! n’est pas ma carotte emoticone

mon seul souhait en faite c’est que chacun de mes enfants vivent heureux et épanouis et encore un exemple flagrant , celui de mon fils qui a choisit de rester à la maison pour s’occuper de sa fille de un peu plus de 18 mois et de son appart pendant que sa femme elle travaille..je ne vois rien à redire tant qu’il y en a au moins un qui subvient au besoin du ménage..faut vivre et s’adapter à l’air du tempsEmbarasse

en conflit avec ma dernière , c’est régulier et pour montrer qu’elle n’est pas contente , ben on peut lui répéter un nombre incalculable de fois q’il y a ceci à faire ou celà tant qu’on ne se fache pas sérieusement, ce n’est pas fait…oups j’ai oublié :est son nouveau mot d’ordre…on se demande pourquoi je radotte quand ce n’est du coup pas fait immédiatement , et c’est souvent ma chieuse qui en paye les pots cassés…

je reconnais que souvent nous avons tord pour la génération future , mais avec notre vécu nous voullons éviter qu’ils ne  reproduisent nos erreurs essayant souvent de les élever dans du coton..au lieu de les laisser vivre leurs propres expériences et je pense que c’est pour çà que nous vivons autant de conflits…

mais quand on aime, on essaye de protéger nos chères petites têtes blondes du mieux que l’on peut….

en attendant il y en a au moins un avec qui on n’est pas en conflit continuel: c’est ma moitiée qui comme moi cherche à fuir les conflits inutiles..après si il doit y avoir débat , il y auraClin doeil

halala etre parents , c’est compliqué ..on croit toujours faire les bonnes choses pour nos enfants!!!!!